Retour sur le café débat : le revenu de base, de l’utopie à la réalité ?

Organisé aux Tontons Bringueurs, le débat, très animé, a permis de confronter des conceptions divergentes de la protection sociale.

Membre du Mouvement français pour un revenu de base, Jean-Eric Hyafil a présenté ce projet dans une perspective d’émancipation et de libération du travail comme contrainte. Membre des Économistes atterrés, Christophe Ramaux en a au contraire souligné les risques de dérives libérales et les dangers pour la pérennité du modèle social français. Jérôme Héricourt, coanimateur du groupe de travail, a enfin conclu que le revenu de base n’était sans doute pas la meilleure réponse aux défis de la protection sociale car nombreuses sont les contraintes de financement et les incidences peuvent être multiples. L’échange s’est ensuite poursuivi avec la salle, réagissant avec curiosité et intérêt aux interventions des invités.
Pour mémoire, ce débat vient conclure le cycle de travail engagé par la section et suit la publication de notre étude par la Fondation Jean Jaurès.